À propos du projet

Comment mutualiser les prises de notes du public lors de cours ou de conférence?

Prendre des notes constitue une activité permanente dans de nombreux domaines à commencer par la recherche ou l’enseignement. L’écriture manuscrite est le moyen pour « l’écrivant » de choisir ses abréviations, ses schémas, la hiérarchisation de ses informations... Aujourd’hui, la prise de notes se fait largement par ordinateur que ce soit pour utiliser les fonctions d’édition ou pour enrichir un cours de contenus multimédias.

Lors d’une prise de notes, chacun transcrit, de manière résumée, le langage parlé de l’orateur. Les preneurs de notes travaillent sur un même matériau et pourraient donc mettre en commun leurs efforts. Concevoir un outil de prise de notes permettra de mutualiser ce travail, y compris avec des inconnus. Mais aussi d’en améliorer sa compréhension et d’en garder une trace partageable et augmentable.

Des éditeurs de textes collaboratifs, les groupwares, comme Google Doc, Etherpad,TitanPad ou Framapad existent déjà. Mais ils ont été pensés pour produire de nouveaux textes en collaboration dans un groupe fermé. Ils ne sont adaptés ni à la prise de notes ni aux groupes ouverts. L’outil que nous proposons est une plate-forme web qui facilitera les échanges entre preneurs de notes. Cette application permettra de travailler sur un Pad personnel mais également de voir en temps réel les notes prises sur les Pads des autres participants. Ce procédé donnera accès aux parties de l’exposé que l’on a manquées mais permettra aussi d’en améliorer le contenu grâce aux images ou liens insérés par les autres utilisateurs pendant la conférence ou une fois celle-ci terminée.

L’application doit proposer un système d’abréviations spécifiques, elle doit aussi encourager la prise de notes. Visualiser l’activité des autres participants est, d’après nous, le moyen de stimuler le travail et d’en assurer la continuité. Notre culture visuelle du design graphique nous permettra de penser l’affordance de l’application ainsi qu’une une interface innovante et simple d’utilisation. La typographie, élément central du processus d’écriture, participera du confort de travail et de l’attention des utilisateurs.

Notre intérêt pour le travail contributif nous a amené à concevoir un dispositif graphique dédié à la transmission des savoirs.